Orthoptères du Poitou-Charentes

Criquet de la Palène, Stenobothrus lineatus – Samuel Ducept

Sauterelles, Grillons et Criquets composent l’Ordre des Orthoptères. Après s’être attaqués aux libellules, puis aux papillons, Poitou-Charentes Nature et ses associations membres, Charente Nature, Nature Environnement 17, Ligue pour la Protection des Oiseaux, Deux-Sèvres Nature Environnement et Vienne Nature poursuivent le travail d’inventaire sur les insectes en Poitou-Charentes, avec le soutien du Conseil Régional, de la DREAL et des fonds européens FEADER.

Contexte

À l’heure actuelle, l’état des connaissances laisse supposer que le Poitou-Charentes héberge 79 espèces d’Orthoptères sur les 216 recensées en France métropolitaine (ASCETE, 2009). Parmi ces dernières, certaines s’accommodent d’une gamme de milieux variés. A l’inverse, certaines espèces plus exigeantes ne sont retrouvées que dans un panel de milieux très restreint dont l’intégrité est dans bien des cas mise en péril avec, notamment, les modifications des pratiques agricoles opérées ces 50 dernières années. Ces espèces constituent alors des indicateurs intéressants de la conservation des milieux auxquels elles sont inféodées.

Certaines espèces picto-charentaises présentent également un intérêt majeur de conservation de par leur rareté à l’échelle nationale voire mondiale (Oedipode des salines). Le Poitou-Charentes accueille en outre un important cortège d’espèces méridionales trouvant ici leur limite d’aire de répartition septentrionale à l’image du Barbiste des Pyrénées, de l’Oedipode grenadine, ou encore de la Decticelle frêle. La multitude des milieux terrestres et la situation de carrefour entre les domaines d’influences océaniques, méditerranéennes et continentales, place notre région dans une situation unique. L’étude des Orthoptères peut permettre d’affiner cette approche car ce sont des espèces « bio-informatives » de l’habitat, voire de son état, qu’elles occupent. Fort de ces constats et en l’absence de statut de protection pour l’ensemble des espèces de la région (seules 3 espèces protégées à l’échelle nationale à l’heure actuelle), il apparaît aujourd’hui primordial de compléter les connaissances scientifiques sur les Orthoptères en Poitou-Charentes, et de sensibiliser les décideurs, aménageurs, ainsi que le public intéressé par la nature sur l’importance de leur conservation ainsi que celle des habitats auxquels ils sont inféodés.

Objectifs opérationnels

Phase 1 : janvier 2012 – mars 2013

  1. Créer une clé d’identification des Sauterelles, Grillons et Criquets de Poitou-Charentes
  2. Former les coordinateurs départementaux

Phase 2 : mars 2013 – décembre 2013

  1. Poursuivre et achever la formation des coordinateurs départementaux
  2. Élaborer une méthodologie d’inventaire

À partir de janvier 2014 (phases d’inventaires)

  1. Etablir un état initial des connaissances,
  2. Approfondir les connaissances (prospections de terrain),
  3. Former les naturalistes bénévoles,
  4. Réaliser une cartographie de la répartition de chaque espèce (les données agrégées seront transmises à l’Observatoire Régional de l’Environnement pour une diffusion la plus large possible),
  5. Prendre en compte les Orthoptères dans les espaces inventoriés (ZNIEFF…) et protégés au niveau de la région, liste de sites d’intérêt majeur,
  6. Permettre la prise en compte des Orthoptères dans les espaces de nature « banals », tels que jardins et bois privés ou publics,
  7. Placer les populations régionales dans un contexte écologique national et européen (dès que les connaissances le permettront, une liste rouge des criquets, sauterelles et grillons du Poitou-Charentes sera rédigée selon la méthodologie développée par l’UICN),
  8. Publier et diffuser les résultats obtenus dans des revues spécialisées

Lire ici le rapport d’activités de la 1ère phase : 2014 à mars 2015