Inventaire des Odonates du Poitou-Charentes

Depuis janvier 2002, et jusqu’à 2007, Poitou-Charentes Nature a engagé, avec l’aide de ses associations membres, un programme régional de connaissance des Odonates du Poitou-Charentes. Ce programme est aujourd’hui clos (même si les prospections et les études sur les Odonates de la région se poursuivent) et le temps du bilan et de l’exploitation des résultats est venu.

Plusieurs objectifs avaient été fixés :

Établir un état initial des connaissances des Odonates en Poitou-Charentes et réaliser une banque de données naturalistes sur les Odonates.

Former les naturalistes à la reconnaissance des espèces.

Approfondir les connaissances et élaborer le statut patrimonial de chaque espèce, tout en réalisant une cartographie de la répartition de chacune d’entre-elles.

Prendre en compte les Odonates dans les espaces inventoriés et protégés au niveau de la région.

Informer, sensibiliser le grand public, notamment par l’édition d’un ouvrage.

Participer à la dynamique d’un réseau régional de naturalistes au sein de Poitou-Charentes Nature.

Ce projet s’inscrivait dans la démarche nationale de connaissance des Odonates initiée par la SFO (Société française d’odonatologie), en collaboration avec le Muséum National d’Histoire Naturelle et le Ministère de l’Écologie et du Développement Durable.

Résultats :

Après les quatre ans de l’inventaire régional, le bilan des résultats est remarquable. Tous ces résultats sont réunis dans la base de données régionales remplie au fil des saisons de prospection.

Participants : sur toute la durée du programme, ce sont 117 bénévoles qui se sont investis et ont prospectés presque l’ensemble du territoire régional. La dernière année, en 2005, 85 personnes ont participé aux sorties de terrain, ont rempli les fiches d’inventaire, ont identifié des exuvies et ont passé de longs moments à photographier les libellules.

Ces naturalistes ont été formés tout au long de l’inventaire. Des sessions départementales ou régionales ont permis d’initier les débutants et de faire progresser ceux qui étaient plus habitués à cette famille d’insectes. Ces formations se sont déroulées sur le terrain lors de sorties de groupe ou en salle lorsqu’il s’agissait de l’identification des exuvies.

Pour mettre en relation ces naturalistes, pour les informer de l’état d’avancement de l’inventaire et pour faire vivre ce réseau régional, une lettre d’information (bulletin de liaison) strictement dédiée au programme régional, La Libelluline, a été diffusée chaque année.
Vous pouvez télécharger ci-après les 3 numéros qui sont parus :
Libelluline N°1 – mars 2004 / Libelluline N°2 – avril 2005 / Libelluline N°3 – août 2006

Prospections : grâce à ces bénévoles naturalistes motivés, au fur et à mesure du déroulement du programme d’inventaire, la pression d’observation s’est accentuée et ce sont des milliers d’heures qui ont été passées à prospecter les différents milieux humides de la région.

De même, la couverture géographique s’est peu à peu largement homogénéisée sur l’ensemble du territoire régional. Ainsi, sur les 1475 communes de la région, 1152 d’entre elles (78 %) possèdent sur leur territoire au moins un site sur lequel au moins une observation d’odonate a été réalisée durant la période d’inventaire. Parmi les 323 autres, on trouve en grande majorité des communes sur le territoire desquelles aucun milieu humide n’existe.

Au total, 5301 stations ont été recensées et inventoriées dans la base informatique. Pour chacune de ces localités, les informations disponibles vont des coordonnées géographiques à l’habitat naturel concerné. Dans cette liste impressionnante, tous les types d’habitats odonatologiques présents dans la région sont représentés.

Données : au total, après les quatre années d’inventaire régional, le nombre des données collectées et disponibles pour le travail d’analyse et de cartographie atteint le chiffre de près de 40 000 ce qui représente les trois-quarts de l’intégralité des 60 000 données présentes à ce jour dans la base de données régionales.

Avant toute analyse détaillée de cet important lot de données, une première conclusion s’impose : avec 68 espèces inventoriées à ce jour (presque 80% du total des espèces présentes sur le territoire national) la région Poitou-Charentes présente une richesse odonatologique absolument remarquable. Elle abrite notamment 8 espèces bénéficiant d’un statut de protection légal et disposant à ce titre d’un statut patrimonial fort.

Durant l’inventaire, de 2002 à 2005 donc, 4 espèces nouvelles pour la région Poitou-Charentes ont été découvertes :

  • La Cordulie à deux taches Epitheca bimaculata (Charpentier, 1825)
  • La Cordulie splendide Macromia splendens (Pictet, 1843).
  • Le Sympétrum jaune d’or Sympetrum flaveolum (Linné, 1758).
  • Le Trithémis annelé Trithemis annulata (Palisot de Beauvois, 1805).

Pour deux d’entre elles, ce sont en fait des redécouvertes. En effet, M. splendens et S. flaveolum avaient déjà fait l’objet de mentions dans la région dans des publications anciennes du XIXe et du tout début du XXe siècle. Il faut noter que les preuves d’autochtonie en Poitou-Charentes n’existent pour l’instant que pour les seules M. splendens et E. bimaculata.

A l’inverse, plusieurs espèces mentionnées dans la littérature avant 1930 n’ont jamais été contactées durant les années d’inventaire malgré les recherches assidues :

  • Le Sympétrum déprimé Sympetrum depressiusculum (Selys, 1841).
  • La Grande Aeschne Aeshna grandis (Linné, 1758).

Liste Rouge :

La somme de données récoltée a tout d’abord permis de faire le point sur le statut des espèces et l’évolution de leurs populations à partir de leur répartition géographique régionale et de réaliser la Liste rouge des Libellules menacées du Poitou-Charentes. Celle-ci propose un bilan de la situation de la totalité des espèces de ce groupe dans la région. La réalisation de cette Liste rouge a été basée sur les critères de l’UICN et sur un classement de rareté géographique. Les objectifs sont doubles. Il s’agit tout d’abord d’informer et d’attirer l’attention sur les risques et les menaces qui pèsent sur ce groupe faunistique remarquable et sur les habitats naturels qui l’accueillent. Cette liste doit aussi servir d’outil d’aide aux décisions des gestionnaires des milieux naturels. Elle a été validée par le CSRPN en 2007.

Par la suite, des actions de conservation seront engagées :

  • transmission au Conservatoire Régional d’Espaces Naturels et à la Direction Régionale de l’Environnement d’informations permettant la mise en place de mesures de gestion ou de protection, ou l’amélioration des connaissances sur des sites déjà connus pour leur richesse naturelle (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Floristique et Faunistique par exemple),
  • acquisition ou gestion par le Conservatoire Régional d’Espaces Naturels de sites majeurs afin de préserver les milieux accueillant ces espèces,
  • si besoin mise en place d’Arrêtés Préfectoraux de Protection de Biotope,

Ouvrage régional en cours :

L’exploitation des données de l’inventaire régional s’est poursuivi, en y intégrant les données collectées jusqu’à 2008, intégrant la découverte de nouvelles espèces.

Un ouvrage sur les Libellules du Poitou-Charentes va paraître dans les semaines qui viennent. D’une part, il est important que les résultats de l’inventaire soient publiés et d’autre part, cet ouvrage servira d’outil de sensibilisation auprès du public pour notamment montrer un aspect de la biodiversité dans la région et les menaces qui pèsent sur cette richesse inestimable.

Vous pouvez visualiser quelques pages et commander ce livre.

Associations coordonnatrices de ce programme :

Charente Nature

Ligue pour la Protection des Oiseaux

Deux-Sèvres Nature Environnement

Vienne Nature.

Partenaires :

Conservatoire Régional d’Espaces Naturels de Poitou-Charentes, Direction Régionale de l’Environnement, Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), Société française d’odonatologie, Observatoire Régional de l’Environnement.

Partenaires financiers :

Conseil Régional Poitou-Charentes, Union Européenne (fonds FEOGA), Direction Régionale de l’Environnement.

  

 

Contact pour renseignements complémentaires

(sur les modalités de déroulement de l’action) :

*Bruno FILLON, Poitou-Charentes Nature – 14 rue Jean Moulin – 86240 FONTAINE-LE-COMTE
Tél. : 05 49 88 99 23 – Fax : 05 49 88 98 78 – courriel :

*Éric PRUD’HOMME et Laurent PRÉCIGOUT, Charente Nature – Impasse Lautrette –
16000 ANGOULEME – Tél./Fax : 05 45 91 89 70 – courriel :

Dépt 16 : Laurent PRECIGOUT, Charente Nature, tél. : 05 45 91 89 70

Dépt 17 : Philippe JOURDE, Ligue pour la Protection des Oiseaux, tél. : 05 46 82 12 63

Dépt 79 : Nicolas COTREL, Deux-Sèvres Nature Environnement, tél. : 05 49 73 37 36

Dépt 86 : Miguel GAILLEDRAT, Vienne Nature, tél. : 05 49 88 99 04