Conférence « Les invasions biologiques »

Conférence organisée dans le cadre du Festival International du Film Ornithologique.
Mardi 1er novembre 2011
Ménigoute – salle la Romane de 10h à 12h

La quasi-totalité des régions françaises est concernée par le développement d’espèces envahissantes animales ou végétales, exotiques ou indigènes qui colonisent nos campagnes, nos rivières et nos plans d’eau, qui s’installent le long de nos routes ou qui prolifèrent sur notre littoral. Ces invasions biologiques peuvent avoir de graves conséquences sur la biodiversité, sur la santé humaine et sur l’économie régionale, notamment en raison de leur coût induit : restauration d’écosystèmes et d’habitats, traitements médicaux, baisses de rendements agricoles et aquacoles…

Ce phénomène, déjà devenu préoccupant depuis plusieurs dizaines d’années avec l’introduction du ragondin, de la renouée du Japon, de l’ambroisie et de nombreuses autres espèces s’accélère actuellement en raison de la généralisation de contextes facilitateurs tels que les cultures intensives, les élevages industriels, les grands chantiers linéaires autoroutiers ou ferroviaires. Il revient maintenant à la société d’en gérer les causes et les conséquences : comment prévenir de nouvelles invasions biologiques, comment évaluer les risques qu’elles représentent et que peut-on faire pour lutter contre les invasions en cours ?

Deux documents de synthèse rédigés par Michel Caillon de Poitou-Charentes Nature font le point, le premier, sur l’état des lieux des invasions biologiques dans la région, et le second, sur les conséquences engendrées par ces invasives à l’échelle régionale.
Ces documents sont disponibles en fin de page.

Déroulement de la conférence

Lors du Festival de Menigoute, le matin du 1er novembre, jour de la Toussaint, un public nombreux s’est présenté dans la salle Romane pour assister à la Conférence organisée par Poitou-Charentes Nature sur le thème des Invasions biologiques.

Cette conférence animée par Mickaël Lahcen de Radio Accords Poitou s’est déroulée en deux temps. Le premier consacré aux aspects et aux conséquences des invasions biologiques sur l’environnement, l’économie et la santé a donné lieu à trois interventions :

  • celle de Jean-Louis Chapuis du Muséum National d’Histoire Naturelle sur les risques que fait peser en France par commercialisation d’animalerie la vente de l’écureuil gris d’Amérique et de l’écureuil à ventre roux d’Asie,
  • celle de Michel Caillon de Poitou-Charentes Nature sur la situation des invasions biologiques en Poitou-Charentes,
  • et celle de Jacques Pigeot de l’unité mixte de recherche LIENs à l’Université de La Rochelle sur les invasions en milieu marin sur la façade atlantique charentaise.

Écoute en ligne, de la première partie avec le lecteur ci-dessous.

Conference-Invasives_partie1

1ère partie : Exposés des intervenants (55 mn)

Dans un deuxième temps les nombreuses questions écrites posées par le public ont été relayées par un débat sur les modalités de gestion des Invasives à l’échelle du territoire régional ce qui a permis d’évoquer :

  • la difficulté d’obtenir des services de l’État les mesures régaliennes nécessaires pour enrayer et prévenir les invasions biologiques (intervention de Pierrick Marion de la DREAL),
  • la mise en oeuvre pluripartenariale de la lutte contre l’Ambroisie à partir des initiatives de Poitou-Charentes Nature et de la FREDON avec l’appui de l’Agence Régionale de Santé, de la Région et de l’entreprise COSEA, tant en matière de pratiques agricoles que sur le plan des grandes infrastructures comme celle du futur chantier de la LGV (intervention de Sébatien Léonard de la FREDON),
  • l’important rôle joué par deux structures pilotées par le Conseil Régional : l’ORENVA dans la lutte contre les espèces envahissantes en milieu aquatique et l’Observatoire Régional de l’Environnement dans le recensement et la diffusion d’informations relatives à la progression des invasives (intervention de Laurence Marcillaud, Conseillère Régionale),
  • et la nécessité d’harmoniser les pratiques de lutte et de prévention encore trop dispersées, et de mettre en place des dispositifs multipartenariaux coordonnés et relayés aux différents échelons du territoire (intervention de Michel Caillon PCN).

Écoute en ligne, de la deuxième partie avec le lecteur ci-dessous.

Conference-Invasives_partie2

2ème partie : Débat avec les questions du public (55 mn)

Au total une demi-journée bien remplie et dont les nombreux échos ont révélé qu’elle avait été appréciée du public…

Entretien avec Jacques Pigeot, disponible à l’écoute

Entretien Jacques Pigeot

réalisé par Michaël Lahcen de Radio Accords.