Présentations en plénière

Lors de ces premières Rencontres Naturalistes Régionales, 20 conférences se sont déroulées.

Vous retrouvez ci-dessous l’ensemble des diaporamas utilisés pour ces présentations :

Diaporama de Bienvenue – Rencontres naturalistes

1- Chouettes et hiboux (GODS)

2 – Microsites (SFO)

3 – Sonneur (DSNE CN)

4- Landes (LPO86)

5- Infrastructures – Avifaune de plaine (GODS)

6- TVB Château Larcher-Angoulême (LPO86-CN)

7- Castor Vienne (VN)

8- Atlas des Odonates PC (VN)

9 – Listes rouges régionales (LPOFr -NE17)

10- Chiroptères bâti (NE17)

11- Centre de sauvegarde (CN)

12- Biodiversité Agriculture (LPO)

13- Marais arrière littoraux (LPO17)

14- Blaireau (VN)

15- Oiseaux en hiver (LPO17)

16- Fritillaire pintade

17- Papillons de jour du Poitou-Charentes (DSNE)

18- Messicoles (VN)

19- Atlas Orthoptères (NE17)

20- Araignées et pelouses (NE17)

 

 

 

Actions coordonnées par PCN
















Programmes et actions de PCN

Programmes réalisés et en cours :

 

Coordination Environnement et Développement Durable

Cette plate-forme exprime, pour les associations regroupées au sein de la Coordination Environnement et Développement Durable, la volonté de contribuer aux prises de décisions et de participer à la mise en œuvre d’actions concrètes. Une ambition commune : « le droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature » (Déclaration du Sommet de Rio 1992).

La Coordination Environnement et Développement Durable Poitou-Charentes a travaillé sur de multiples documents d’orientation.

  • Rédaction d’une contribution au Document de concertation sur les programmes européens 2014-2020 en juin 2013 ; 52 pages à télécharger )]
  • Avis sur le projet de Plan national santé Environnement en septembre 2014 ; 16 pages à télécharger)]
  • Rédaction d’un avis sur le projet de Schéma Régional Climat-Air-Energie Poitou-Charentes en février 2013 ; 20 pages à télécharger

People4Soil : qu’est-ce que c’est ?

QUI

Nous sommes un réseau libre d’organisations.

“People 4 Soil” est un réseau libre et ouvert d’ONG européennes, d’instituts de recherches, d’associations d’agriculteurs et de groupes environnementaux. Nous sommes très inquiets par la dégradation croissante des sols aussi bien au sein de l’UE qu’au niveau mondial: l’érosion, l’imperméabilisation des sols, la diminution des teneurs en matières organiques, le phénomène de tassement du sol, la salinisation, les inondations, les glissements de terrain et la contamination ont des impacts négatifs sur la santé humaine, la sécurité alimentaire, les écosystèmes naturels, la biodiversité et le climat ainsi que sur notre économie.

QUOI

Nous voulons que l’Europe reconnaisse le sol comme étant un bien commun.

Nous voulons faire pression sur les institutions européennes afin que soit adoptée une législation spécifique en matière de protection du sol qui fixe les principes et les règles que les Etats Membres doivent respecter. Nous voulons que l’Europe reconnaisse le sol comme étant un bien commun essentiel pour notre vie et en assume la gestion durable comme engagement prioritaire.

POURQUOI

Aujourd’hui le sol n’a pas de droits.

Aujourd’hui le sol ne fait pas l’objet d’un ensemble de normes cohérentes dans l’Union Européenne: la proposition de directive cadre sur le sol a été retirée en mai 2014 après huit ans de blocage de la part d’une minorité des Etats Membres. Les politiques communautaires existantes dans d’autres secteurs ne sont pas suffisantes pour garantir un niveau de protection adéquat pour tous les sols en Europe.

COMMENT

Avec une pétition promue par les citoyens européens

Les citoyens européens ont le droit de prendre directement part à l’élaboration des politiques de l’UE par le biais de l’Initiative Citoyenne Européenne (ICE). En adhérant à “People 4 soil” devenez promoteurs d’une pétition visant à introduire une législation spécifique en matière de sol en Europe. Lorsque l’initiative sera lancée nous vous demanderons de vous engager dans la diffusion de la pétition.

QUAND

À partir de Septembre 2016, pour 12 mois

Aussitôt l’enregistrement de la proposition d’initiative confirmé, les organisateurs peuvent commencer à recueillir des déclarations de soutien auprès des citoyens. Nous disposons de 12 mois pour recueillir le nombre requis de déclarations (1 million au total, avec un nombre minimum dans au moins 7 États membres).

Actions de Poitou-Charentes Nature

Une contribution à l’Aménagement du Territoire :

  • Mise en place du Conservatoire d’Espaces Naturels du Poitou-Charentes,
  • Participation à l’élaboration des contrats de plan Etat-Région et, en 2006, aux réflexions sur le Contrat de Projets 2007-2013,
  • Contribution aux réflexions sur la Loi d’Orientation et d’Aménagement du Territoire (schémas de services collectifs),

Des programmes régionaux de connaissance et protection des espèces et des espaces :

Animation, formation, sensibilisation :

  • L’organisation de colloques, stages de formation, rencontres :
    * “Personnes Qualifiées pour la Protection de la Nature”,
    * “PAC, jachères et mesures agri-environnementales”,
    * “Déchets”,
    * “Fonds européens et développement régional”,
    * “Inventaire du patrimoine naturel du Poitou-Charentes : recherche d’une stratégie régionale”
    * des conférences au Festival International du Film Ornithologique à Ménigoute
  • Des actions de formation naturalistes à destination des bénévoles et salariés des associations de protection de la nature ;

CAP’Eau Adour Garonne

Le bon état des eaux risque de ne pas être atteint en 2015

La Directive Cadre sur l’Eau (2000) et sa transcription en droit national (Loi sur l’eau et les milieux aquatiques de 2006) ont fixé des objectifs ambitieux d’atteinte du bon état écologique des eaux d’ici 2015. Aujourd’hui, on sait que le bon état des eaux risque de pas être atteint en 2015, alors que cet objectif ne concerne que 60% des masses d’eau sur le bassin Adour-Garonne (seulement 15% en Charente !), le reste étant reporté à 2021 et 2027 ! Le manque d’ambition de l’action publique dans le domaine de l’eau est à déplorer.
A l’heure actuelle, on commence par polluer, puis on pense à traiter pour répondre à des normes sanitaires : il faut désormais sortir de cette situation, adopter une démarche ambitieuse de prévention.

Afin d’œuvrer concrètement – dresser l’état des lieux et être force de proposition – Poitou-Charentes Nature s’est associée au Collectif Associatif Pour la gestion de l’Eau en Adour-Garonne, CAP’Eau.

Créé en 2008, CAP’Eau Adour-Garonne est un collectif réunissant 39 partenaires associatifs dans les domaines de la protection de la nature et de l’environnement, de l’agriculture, de défense des consommateurs [17] …

Des propositions claires et concrètes pour une nouvelle politique de l’eau en Adour-Garonne


Le Collectif Associatif Pour la gestion de l’Eau en Adour-Garonne propose un kit pratique sur l’eau afin de préserver et reconquérir la qualité des eaux et des milieux aquatiques du bassin. A travers ce kit de 13 fiches outils, CAP’Eau Adour-Garonne souhaite montrer qu’une nouvelle politique de l’eau est nécessaire et possible afin de se donner les moyens d’atteindre les objectifs affichés par la Directive Cadre sur l’Eau (DCE) en Adour-Garonne.

Cet outil s’adresse plus particulièrement aux différents acteurs institutionnels de la politique de l’eau : élus des collectivités territoriales, Conseils économiques et sociaux régionaux, Agence de l’eau Adour-Garonne, Commissions Locales de l’Eau, syndicats d’eau
potable et d’assainissement, syndicats de rivières, aménageurs (EDF,…), chambres consulaires, Parcs naturels nationaux et régionaux, Comité National de l’eau, Conseil Supérieur de l’Energie et du Gaz, associations militantes, etc.

Le kit se compose de 13 fiches spécifiques et pratiques que vous pouvez télécharger ci-dessous (au format pdf) :

1. Les zones humides
2. La morphologie des cours d’eau – L’hydroélectricité
3. Le littoral
4. L’agriculture biologique
5. Vers une agriculture respectueuse de l’environnement
6. L’irrigation
7. L’industrie
8. L’alimentation en eau potable
9. L’assainissement domestique
10. Les pesticides hors agriculture
11. La neige artificielle
12. Le prix de l’eau
13. La gouvernance

Chaque fiche outils dresse un état des lieux non exhaustif, propose des solutions pour améliorer la qualité de l’eau et des milieux aquatiques du bassin Adour-Garonne et présente un exemple d’expérience reproductible. À ce kit s’ajoute un document grand public promouvant une nouvelle politique de l’eau afin d’atteindre les objectifs de la DCE, à savoir le bon état écologique des eaux du bassin Adour-Garonne.