Comment saisir ?

Etape 1 : l’inscription

Cliquez sur l’onglet « inscrivez vous » situé en haut à droite de la carte.

Afin de vous inscrire vous devez remplir un formulaire avec différents champs.
Certains sont obligatoires tels que :

  • l’e-mail
  • le nom
  • la ville
  • le mot de passe : nous vous conseillons d’utiliser des lettres et des chiffres. Attention aussi à bien respecter les fois suivantes la manière dont vous avez rentré votre mot de passe (majuscules et minuscules).
  • la confirmation du mot de passe

Et enfin vous devez recopier le code affiché.
Si vous ne parvenez pas à le lire correctement vous avez la possibilité de l’actualiser avec l’icône située à côté des chiffres.

  • Vous avez la possibilité de cocher la case  » Cochez cette case si vous voulez que votre nom apparaisse dans la liste des contributeurs ». Sinon, le nombre d’observations apparaitra à côté de votre numéro d’enregistrement.
  • Validez votre inscription.

    D’autres champs sont facultatifs tels que votre prénom, votre adresse, votre code postal et votre numéro de téléphone. Le fait de remplir ces champs nous permettra de vous contacter plus aisément.

Suite à la validation vous recevrez un courriel dans lequel un lien vous permettra de valider définitivement votre inscription.
Cette étape est nécessaire pour vérifier la validité de votre adresse électronique. Si vous ne recevez pas ce courriel, vérifiez dans votre liste de messages indésirables que le mail n’y soit pas.
Après avoir cliqué, la page suivante indiquant « votre inscription est validée » s’affichera.

Si vous êtes déjà inscrit connectez vous directement à l’interface de saisie et saisissez votre courriel et votre mot de passe.

Vous êtes alors connecté.

Etape 2 : sélectionner un emplacement sur la carte

  • se déplacer sur la carte grâce à l’icône « main » (l’icône se colore en jaune)
  • localiser le lieu de l’observation grâce à l’outil de zoom

Vous pouvez également choisir différents fonds de cartes pour mieux vous repérer tels que :

  • relief
  • plan
  • satellite
  • hybride

Vous pouvez également modifier votre profil.

Etape 3 : saisir l’observation avec :

  • cliquez sur la carte avec l’icône « crayon » (l’icône se colore en jaune).

Une bulle informative apparait.

  • cliquez sur « Saisir une observation pour la commune X »
  • remplissez les différents champs du formulaire et enregistrez.

  • votre observation est envoyée pour validation.
  • vous pouvez consultez les données (contributions des internautes) proposées à validation et celles déjà validées.
  • vos données seront visibles dans les observations en cours de validation. Vous recevrez un message lorsque vos données seront validées.

Si vous rencontrez des difficultés au cours de l’utilisation de l’interface, veuillez nous contacter :
Observatoire Régional de l’environnement : 05/49/49/61/00
Courriel :

Merci de votre participation.

En application de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d’opposition (art. 26 de la loi), d’accès (art. 34 à 38 de la loi), et de rectification (art. 36 de la loi) des données vous concernant.
Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l’utilisation, la communication ou la conservation est interdite.

En savoir plus

Un atlas régional des Rhopalocères (papillons de jour) du Poitou-Charentes a débuté en 2008. Ce projet se déroulera sur 4 ans.

Cette action est menée : en Charente par Charente Nature, en Charente-Maritime par Nature Environnement 17, en Deux-Sèvres par Deux-Sèvres Nature Environnement (coordination régionale) et en Vienne par Vienne Nature .

De nombreuses sorties et formations relatives aux papillons sont organisées dans toute la région.

Si vous souhaitez plus d’informations consultez la page du site de Poitou-Charentes Nature sur cet inventaire ou le site internet papillons du Poitou-Charentes.

Reconnaître le « Paon du jour »

Inachis io (Linnaeus, 1758) : Paon du jour

L’étymologie du paon du jour  : Tirée de « Les Papillons de jour d’Ile de France et de l’Oise ».

Aquarelles d’Yves Doux.

Texte de Christian Gibeaux, Attaché au Muséum national d’Histoire naturelle, Paris.

Préface, index et supervision scientifique de Gérard Chr. Luquet, Maitre de Conférences au Muséum national d’Histoire naturelle, Paris.
Etymologie des noms vernaculaires et scientifiques, phénologie, distribution générale, évolution de la répartition en région francilienne du XVIII e siècle à nos jours.
Biotope.

« Paon du jour (nom donné par GEOFFROY en 1762) : allusion aux ocelles orant les ailes, et aux moeurs diurnes de l’adulte. dans la Fauna Suecicae (1746), LINNE a adopté le nom proposé par Pétivier, Oculus pavonis (« oeil de paon ») pour cette espèce ; le choix de ce nom a certainement été influencé par le lien existant entre lo, Argus et le Paon. Inachis : épithète accordée à lo, qui la reçut de son père Inachus, le premier roi d’Argos. Io : lo (jo), la fille d’Inachus, était aimée de Zeus, mais, en raison de la jalousie de l’épouse de ce dernier, Héra, elle fut métamorphosée en génisse, et placée sous la garde d’Argus, qui avait cent yeux. Après que Zeus eut ourdi la mort d’Argus, Héra plaça les yeux de celui-ci sur la queue d’un Paon. »

Retrouvez la description du Paon du jour sur le site Papillons du Poitou-Charentes

La plante hôte du paon du jour est l’ortie. Cela signifie que les œufs et les chenilles sont visibles sur cette plante.
Le paon du jour se nourrit sur diverses espèces végétales.

Devenez observateurs

« Agir pour préserver : devenez observateurs de l’environnement ! »

La connaissance du patrimoine naturel du Poitou-Charentes est imparfaite. Les spécialistes s’alarment aujourd’hui du manque d’observations permettant de suivre l’évolution des populations de certaines espèces. L’avenir de la biodiversité dépend de la connaissance que nous en aurons, et nécessite aujourd’hui l’implication de chaque citoyen.

Quelle espèce recherche t’on ?

Le paon du jour (Inachis io (Linnaeus, 1758)), a le dessus rouge foncé avec sur chacune des ailes un ocelle bleuté reconnaissable,
destiné à effrayer les prédateurs.
Le dessous des ailes est noir. Cette espèce se rencontre dans les lieux
ouverts (prairies fleuries, prairies bocagères,
jardins…) tout en évitant les milieux secs. Il
fréquente souvent les massifs d’ortie, où il se
reproduit. Ce papillon est très répandu et commun.

Comment participer ?

Inscrivez vous, un profil vous permettra de gérer en ligne toutes vous observations et de les localiser sur des fonds satellites ou des images aériennes. Une fois validées par les spécialistes, vos observations ainsi que les photos saisies viendront enrichir les cartes de répartition.

Inscrivez-vous et saisissez vos observations de Paon de jour