Lézard ocellé

LEZARD OCELLE

Lacerta lepida Daudin, 1802

 

 

Statut de protection

Protection nationale Directive habitats Convention Berne Liste Rouge nationale Liste rouge régionale
Article 1   Annexe 2 Vulnérable Mentionné

 

Les populations du littoral atlantique ainsi que celles situées à l’ouest du Massif central sont considérées comme des populations dont le statut est particulièrement précaire.

 

Biologie et écologie

Le Lézard ocellé est l’un des plus grands Lacertidés et le plus grand lézard français (taille moyenne entre 40 et 60 cm) ; cette espèce méditerranéenne fréquente, en limite nord de sa répartition, des milieux de pelouses assez rases que l’on retrouve sur des coteaux et plateaux calcaires, sur les dunes littorales ou encore dans des milieux de pelouses sèches silicicoles. Dans tous les cas, la présence de gîtes est déterminante ; ceux-ci peuvent être des terriers de micromammifères, amas de pierres, vieux troncs d’arbres creux ou encore des terriers de lapins qui sont particulièrement appréciés sur les sites de la région. Sa période d’activité commence début mars pour s’interrompre au mois de novembre. Les accouplements ont lieu au printemps (entre avril et juin) et les pontes probablement en jui- juillet. Dans la région, on commence à trouver des juvéniles de l’année à partir de début septembre. Principalement insectivore, le Lézard ocellé peut également capturer des mollusques et consommer des fruits.

 

Répartition

Cette espèce propre au sud‑ouest de l’Europe : Portugal, Espagne, sud de la France et extrême ouest de l’Italie (MATEO & CHEYLAN, 1997) se trouve en Poitou‑Charentes en limite nord de sa répartition mondiale. La connaissance du Lézard ocellé en Poitou‑Charentes remonte au XIX siècle pour la Charente (TREMEAU DE ROCHEBRUNE, 1843) et pour la Charente-Maritime (LESSON, 1841). Actuellement, seulement trois sites hébergent cette espèce dans deux départements dans la région : un en Charente, à 10 km au nord d’Angoulême, les deux autres en Charente-Maritime, dans l’extrême sud de ce département à Bussac et à l’ouest sur l’île d’Oléron. D’autre part, le Lézard ocellé est présent en Dordogne au niveau de la limite avec le département de la Charente. A l’exception de l’île d’Oléron, tous ces sites ont été découverts ces dernières années. Il reste donc à faire un effort important de prospection, dans les milieux favorables, pour trouver d’autres noyaux de population au moins entre Angoulême et Oléron.

La tendance au boisement constatée sur la plupart des coteaux et plateaux calcaires, ces 50 dernières années, peut être considérée comme un facteur particulièrement négatif pour l’avenir de cette espèce, dont les populations sont déjà fragilisées car en limite de répartition et isolées. Sur le littoral, ce sont principalement les aménagements et la pression touristique qui perturbent les populations. Le maintien du Lézard ocellé dans le patrimoine régional implique la mise en place rapide de mesures de conservation et de gestion dans les sites occupés.

 

Pierre GRILLET

Cartographie des amphibiens et reptiles du Poitou-Charentes

Avec l’aide de l’Observatoire Régional de l’Environnement, vous pouvez maintenant visualiser la répartition de toutes les espèces recensées en Poitou-Charentes, par maille ou par commune.

Cette cartographie vous permet de visualiser des cartes de répartition par espèces d’amphibiens et de reptiles. Vous pouvez également choisir un pas de temps prédéfini afin de rendre compte de la connaissance de la répartition des espèces au fil des années.

Elle vous permettra également de visualiser le nombre d’espèces présentes dans une commune.

En cliquant sur une commune, le nom des espèces recensées apparaît et un lien vous permet de consulter leur monographie ainsi que leur photo.

Certaines espèces sensibles sont présentes dans la région Poitou-Charentes, mais par souci d’en assurer une meilleure protection, elle ne figurent pas dans la liste des espèces à la commune. Pour celles-ci, seules des données à la maille sont disponibles.

 

ATTENTION : ces informations ne préjugent pas que toutes les espèces présentes sur un site, une commune, voire une maille donnée ont été recensées, les inventaires n’ayant pu être exhaustifs. Tout aménagement, modification de Plan Local d’Urbanisme… doit définir les impacts qu’il peut entraîner sur le milieu naturel et nécessite des études de terrain précises, à une période appropriée.
Vous pouvez pour cela si nécessaire prendre contact avec les associations ayant effectué ces inventaires
Inventaire des Amphibiens et Reptiles du Poitou-Charentes

Inventaire des Amphibiens et Reptiles du Poitou-Charentes

De 1998 à 2002, Poitou-Charentes Nature a engagé un programme régional de connaissance et protection des Amphibiens et Reptiles du Poitou-Charentes, avec l’aide de ses associations membres et de leurs bénévoles.

Plusieurs objectifs étaient fixés à ce programme, qui se poursuit en permanence :

Connaître la répartition des Amphibiens et Reptiles en Poitou-Charentes.

Éditer à moyen terme un atlas de répartition.

Former les naturalistes à la reconnaissance des espèces.

Proposer la protection des sites les plus importants et les plus riches.

Proposer au grand public de mieux connaître les Amphibiens et Reptiles dans leurs milieux afin de démystifier les peurs existantes.

La formation des naturalistes par des stages spécifiques, la création d’un bulletin de liaison (Zaménis) faisant régulièrement le point sur les prospections, évoquant des informations techniques ou scientifiques et les prospections aléatoires par les naturalistes ont permis d’aboutir à des résultats intéressants :

Vous pouvez télécharger ci-après les derniers numéros de Zaménis : N°1 (Octobre 1998) / N°2 (février 1999) / N°3 avec image et N°3 – texte sans graphiques (Octobre 1999) / N°4 avec  image et N°4 – texte sans graphiques (Mars 2000) / N°5 (Octobre 2000) / N°6 (Juin 2001) / N°7 (Octobre 2001) / N°8 (Octobre 2002) / N°9 (Avril 2003) / N°10 (Novembre 2003) / N°11 (Décembre 2004) / N°12) (Octobre 2005) / N°13 et N°13 Bibliographie (Octobre 2006) / N°14 (Octobre 2008)

1/ Connaissance :

Recueil et saisie de plus de 9000 données au 1er janvier 2001 provenant de 270 observateurs différents, dans 379 quadrats (carrés de 7 x 10 km) différents sur 434 que compte la région. Poursuite des collectes depuis. Toutes ces données ont été saisies dans une base Access. Participation d’une cinquantaine de naturalistes aux formations.

2/ Conservation :

• Élaboration d’une liste rouge régionale des espèces menacées ou à faible effectif.

• Rédaction de 19 “fiches d’alerte” sur les sites les plus remarquables, avec notation en fonction de la richesse spécifique et de l’abondance relative de chaque espèce et transmission à la DIREN de ces informations afin de préserver les sites.

• Complément des fiches existantes et désignation de 4 nouvelles ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Floristique et Faunistique) afin de prendre en compte ces milieux lors d’aménagements.

3/ Sensibilisation :

• Organisation de deux « Nuits régionales des Amphibiens » (250 personnes participantes).

• Publication en Juillet 2002 d’un atlas préliminaire de répartition des Amphibiens et Reptiles du Poitou-Charentes.

Associations coordonnatrices de ce programme :

Charente Nature

Nature Environnement 17

Deux-Sèvres Nature Environnement

Vienne Nature

Partenaires :

Conservatoire Régional d’Espaces Naturels, Direction Régionale de l’Environnement, association de Gestion de la Réserve Naturelle du Pinail (GEREPI), École Pratique des Hautes Études (EPHE) de Montpellier, Société Herpétologique de France, Centre d’Études Biologiques de Chizé – CNRS.

Partenaires financiers :

Union Européenne, Etat (DREAL Poitou-Charentes), Conseil Régional Poitou-Charentes.

Pour transmettre des données d’Amphibiens et de Reptiles, chargez la fiche d’observation (version Word ou PDF) ou demandez la à :

Dépt 16 : Laurent PRECIGOUT, Charente Nature, tél. : 05 45 91 89 70

Dépt 17 : Olivier ROQUES, Nature Environnement 17, tél. : 05 46 41 39 04

Dépt 79 : Nicolas COTREL, Deux-Sèvres Nature Environnement, tél. : 05 49 73 37 36

Dépt 86 : Miguel GAILLEDRAT, Vienne Nature, tél. : 05 49 88 99 04.

Contact pour renseignements complémentaires (sur les modalités de déroulement de l’action) :

*Bruno FILLON, Poitou-Charentes Nature – 14 rue Jean Moulin – 86240 FONTAINE-LE-COMTE – Tél. : 05 49 88 99 23 – courriel :

*Laurent PRECIGOUT, Charente Nature – Impasse Lautrette – 16000 ANGOULEME- Tél/Fax : 05 45 91 89 70 – courriel :

[Poitou-Charentes Nature a reçu en 2001, du Conseil Régional Poitou-Charentes, un « Trophée des assos’ en or » pour cette action dans le cadre de l’opération « 1901 projets pour 2001 » récompensant les initiatives bénévoles.

Vous pouvez consulter la cartographie des amphibiens et des reptiles par maille ou par commune.